Rechercher
  • Madame M

Vers une vie plus responsable

Avec mon mari, nous avons adopté un mode de vie plus en alignement avec nos valeurs. Notamment, au niveau de notre consommation, au grand désespoir de notre petit garçon. Nous débutons notre chemin vers le minimalisme et l’éco responsabilité, enfin surtout moi, car Alexandre était déjà dans cette démarche,

Nous n’avons, ni ne regardons pas la télé depuis des années, les réseaux sociaux sont malheureusement une obligation professionnelle, mais aussi parfois un vecteur plutôt utile et pratique.

Suite à la lecture du livre :

CLEAN - Alejandro Juger, M.D. Amely Greeven

Je suis d’autant plus motivée à avoir une consommation plus simple et raisonnée. En cette période rendue compliquée par la société de consommation et l’argent, j’ai pris conscience que je vivais déjà en marge du système, car mise à part le fait que j’ai pu profiter de mon mari pendant 6 semaines, ma vie personnelle n’a pas été chamboulée. Professionnellement c’est évidemment différent, mais je tiens bon et je crois en l’avenir ! La loi de l’attraction si tu me lis ! Haha


Je n’avais jamais pris conscience à quel point, nous nous intoxiquions avec tout ce qui nous entoure. Cela passe bien entendu par ce que nous ingérons mais également par l’environnement dans lequel nous vivons. Je ne pensais pas, malheureusement, que c’était à ce point-là. Je trouve cela effrayant et cela peut réellement devenir anxiogène, (si je pense à tout ce qui m’entoure… )

Pour ne pas tout jeter d’un coup dans la maison, j’ai décidé, de penser et de consommer différemment pour nous offrir une « meilleure » vie : plus saine, plus simple et plus sereine. Il va falloir du temps pour changer nos habitudes, qui sont entre nous, pas si mauvaises :), mais nous pouvons faire mieux, le but n’étant pas la perfection, ni l’extrémisme, mais bel et bien un équilibre et une envie de revenir à une vie apaisée qui n’est pas dictée par nos possessions et notre consommation effrénée.

Niveau alimentation, nous privilégions essentiellement les produits Bio (français au maximum) et les produits locaux (l’avantage de vivre dans le sud). Je passe régulièrement commande sur le site Verts de Terre*, qui regroupe des artisans et des agriculteurs locaux et bio et nous allons chaque semaine chez notre primeur.

Nous utilisons aussi le site LaFourcheBio*. Il existe également Kazidomi, mais je ne l’ai pas encore essayé.

Auparavant, nous commandions sur Greenweez, mais ils ont été racheté par Carrefour, donc les valeurs ne seront plus les mêmes et le principe même de la grande distribution n’est à mon sens pas compatible.

Sur LaFourcheBio, il y a tout ce dont nous avons besoin pour notre consommation quotidienne, il propose même du vrac ce qui est très pratique étant donné que nous limitons également tout ce qui est emballage. D’ailleurs, si vous avez un compost à nous conseiller, nous sommes preneur.

Il est primordial de soutenir les producteurs locaux, et je préfère largement donner mon argent, à des personnes qui sont passionnées par leur métier, qu’à de grandes chaînes de distributions…

Nous avons fait le choix de manger sainement. Nous sommes « Flexitariens » pour l’étiquette. Haha. Cela fait quelque temps (années ?) que nous consommons très peu, voire plus du tout de viandes rouges, les viandes blanches et poissons en quantité réduite, j’essaie le plus possible de remplacer les protéines animales par les végétales. Je penche plus sur le végétarisme.

Je dois suivre un « régime » particulier à cause de mon SII (syndrome de l’intestin irritable). Je suis actuellement un régime FODMAPs : repas sans glucides « fermentescibles », recommandé par ma diététicienne. Toujours vérifier avec un médecin avant de se lancer dans des changements alimentaires.

Dans le livre cité plus haut, il est conseillé de faire le programme « détoxication », je ne pense pas être prête à le faire pour le moment, car je trouve enfin un équilibre dans mon assiette et dans mon ventre qui me conviennent et surtout avec les chaleurs actuelles, je ne préfère pas. Le programme reste néanmoins dans un coin de ma tête.

J’ai arrêté la pilule contraceptive pour ça aussi. Je gère les bobos du quotidien avec des huiles essentielles, de la médiation et via l’alimentation avant de me tourner vers de la médecine conventionnelle.

Niveau cosmétique, cela faisait un petit moment que j’allais vers une routine plus saine, avec des produits naturels, voire bio. Mais aujourd’hui, il est important de lire la composition à chaque fois. Ce n’est pas parce que c’est bio, que ça ne peut pas être nocif pour le corps. Certes, c’est mieux que les cosmétiques conventionnels, mais je pense qu’il faut apprendre à la liste des ingrédients potentiellement dangereux.

Je me tourne également vers une routine minimaliste, que ça soit dans le soin et pour le maquillage. Je termine mes produits, pour ne pas les jeter, mais j’ai hâte de terminer toutes ces cochonneries. J’ai aussi entrepris la démarche d’arrêter de consommer des marques qui exploitent, qui ne sont pas éthiques et tout simplement qui ne correspondent plus à mes valeurs. Je me tourne essentiellement vers MonCornerB* pour passer mes commandes beauté. Nous passons également au pain de savon, shampoing solide, pour limiter les emballages plastiques.


Niveau déplacement, étant donné que je ne suis pas prête de retravailler dans le monde, le « problème avion » est pour le moment suspendu. Nous avons acheté la carte Famille Train, pour nos allers-retours sur Lyon. Nous n’avons plus de voiture depuis 2016. Alexandre fait 40 Km par jour en vélo pour se rendre à son travail. Nous sommes adhérents de Modulauto, un service de location de voiture en auto partage, mais nous nous en servons très rarement, uniquement pour des rendez-vous « importants » et loin. Il faut aussi dire, que nous adorons marcher, Montpellier est une petite ville et cela ne nous dérange pas d’avoir une heure de marche pour se rendre à un endroit.

Niveaux vêtements, jouets, accessoires, meubles, livres… Vive les secondes mains ! Nous regardons surtout sur Vinted*, Leboncoin… Il est très rare que nous achetions du neuf. Surtout que pour la plupart des vêtements sur Vinted, sont neufs, ou très peu portés. Je trouve beaucoup d’’articles, qui me plaisent et qui sont vraiment abordables ! Quelle satisfaction de savoir que je fais des affaires haha. Je regarde aussi sur Etsy*, je pense qu’il est vraiment important de soutenir les artisans, cela redonne du sens à la vie.

Niveau hygiènes de la maison, nous utilisons des produits naturels : vinaigre blanc, bicarbonate, percarbonate, cristaux de soude, savon de Marseille, savon noir… J’ai réalisé une lessive maison qui lave parfaitement, mais ne sent rien. C’est assez perturbant, c’est fou les habitudes, mais le linge est propre : c’est l’essentiel. Je refuse de mettre des huiles essentielles dedans, car elles perdent leurs propriétés avec la chaleur et surtout, elles ne sont pas du parfum. Je suis à la recherche de parfums naturels qui ne tâchent pas. Je vais tenter bientôt les pastilles lave vaisselles et produits vaisselles. N’hésitez pas à suivre PeauNeuve* sur Instagram ou son blog.

J’ai acheté les linges à vitre : Les tendances d’Emma. Il suffit simplement de mouiller le linge bleu pour nettoyer les vitres, puis passer le linge jaune pour sécher la vitre. C’est tout ! Ca ne laisse aucune trace et c’est efficace. « Assez miraculeux » d’après Alexandre qui l’utilise très régulièrement. Ca a des avantages d’être mariée avec un maniaque de la propreté :D

Je pense qu’il est temps de réfléchir différemment à notre consommation. Ce n’est pas en achetant plus que le monde ira mieux. La surconsommation est à mon sens comme la boulimie, liée à des maux de la vie. Il faut se raisonner, comprendre, apprendre à vivre différent, se questionner… Pour pouvoir profiter pleinement de la vie qui nous est offerte, pour pouvoir prendre réellement soin de soi et des autres, en alliant le simple avec l’efficace. Rien que le fait de lire les compositions, manger sainement, prendre conscience de ce qui nous entoure, peut changer la donne, que ça soit pour votre santé, les autres ou pour la nature.

Je me sens « bloquée » et surtout embêtée niveau professionnel. Je me rends bien compte que les belles tenues, les coiffures, le maquillage et les paillettes font rêver. Je ne sais pas encore si de ce côté-là, je vais réussir à trouver des solutions « viables ». Souvent les vêtements éthiques coutent très cher et ne sont pas très originaux. Mais je m’engage envers moi-même, à respecter mes valeurs et à faire attention à ma consommation même dans mon milieu professionnel (si un jour je recommence à travailler haha) Il faudra également réfléchir à la façon de voyager. Si vous avez des marques de vêtements et des marques de maquillages à me conseiller et tout autre chose, je suis preneuse.

Une belle journée à vous,

/Madame M.

Les liens des sites mentionnés :



60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout